Retour

Visite privée de l’Audi 11 de POLY SON

Visite privée de l’Audi 11 de POLY SON

HISTOIRE D’UN LIEU DÉDIÉ A LA POST-PRODUCTION

Le propriétaire des lieux et ses collaborateurs, en interrogeant les nombreux mixeurs qu’ils côtoient depuis plusieurs années, ont recueilli leurs envies, frustrations et se font fort d’en tenir compte lors de la conception et réalisation de leur prochain auditorium de mixage.

C’est chose faite avec l’Audi 11, inauguré en septembre 2019 au 2 Villa Riberolle à Paris.

Ainsi, et pour que ce nouvel outil s’approche le plus d’une salle d’exploitation, il dispose de dimensions impressionnantes au design épuré :

  • Dimensions : 6,5mx9mx12m (hxlxp), soit 700m3, ou une surface de 110m2.
  • Écran micro perforé de 8,5m de base.
  • Distance de projection : 13m, distance du mixeur à l’écran : 8m, distance canapé image : 11m.

L’ambition première était que les mixages effectués sur ce site le soient dans des conditions les plus proches d’une salle de cinéma afin d’en garantir la bonne transportabilité.

“Il s’agit d’une conception collégiale car beaucoup de mixeurs sont passés dans les studios de POLY SON et toutes leurs remarques ou désirs ont été écoutés et capitalisés pour leur offrir un nouvel outil répondant à leurs exigences d’experts en post-production », déclare Nicolas Naegelen, le dirigeant de POLY SON.

UNE CONCEPTION, UNE INGÉNIERIE, DES MATÉRIAUX ET SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES ASSUMÉS 

Une acoustique optimisée

La réalisation d’un tel outil, outre les mois de réflexion en amont, nécessite de nombreux mois de travaux. Par conséquent, la dalle et les murs sont en béton. Pourquoi ce choix ?

Ce choix est facile à assumer car avec seulement 20 cm d’épaisseur (donc pas de perte de place) l’isolation est parfaite et sans vibration pour un comportement optimal durant l’exploitation ! Le son se retrouve ainsi non seulement homogène et très bien réparti dans l’espace !

Une maquette à l’échelle ¼ a été effectuée pour faire des études de formes ainsi qu’une modélisation informatique. Par exemple, les murs inclinés permettent une diffusion très homogène. On entend la même chose où que l’on se trouve au sein de l’Audi 11.

« Un grand volume et une homogénéité d’écoute, voici ce qu’offre l’Audi 11 aux mixeurs du monde entier »

Une projection de qualité

Une autre remarque de la part des professionnels de la post-production  a permis de pointer du doigt la qualité de l’image : celle-ci devant être très bonne et visible partout dans le studio en position assise ou debout. En effet, lors de la réalisation d’un film, de nombreux intervenants sont présents : ingénieur son, producteur, réalisateur… Le projecteur choisi est donc le même que celui du studio d’étalonnage et ce dernier a été calibré en conséquence.

De plus, la qualité des images captées étant de plus en plus qualitative, il est impératif que la projection soit au rendez-vous

Un dispositif unique en France au nom du progrès sonore

Comme dans une salle de cinéma, l’acoustique n’est pas visible. Le choix du monitoring dans le format Atmos a été fait dès le démarrage du projet et ce pour plusieurs (bonnes) raisons.

De par sa taille et son ambition d’excellence, il était évident que cet Audi 11 devait être doté d’un dispositif de son immersif.

Il est vrai qu’en France, l’engouement pour le Dolby Atmos n’est pas au rendez-vous à l’heure actuelle. Cependant, il y a fort à parier que cela va changer, avec aujourd’hui déjà environ 200 salles compatibles sur le territoire.

Il existe actuellement 10 salles Pathé en Dolby Cinema en France. Pour le moment, seuls les films mixés en Atmos peuvent y être diffusés, cela changeant forcément les choses au nom du progrès sonore !

Là encore, l’ambition première est de permettre au film mixé de se transporter de façon transparente de l’auditorium à n’importe quelle salle de cinéma et quel que soit le genre du film diffusé.

Un pilotage par une surface de contrôle Avid S6

Une des particularités de cette surface de contrôle est qu’elle est entièrement modulable. En d’autres termes, on peut ajouter des modules en fonction des demandes spécifiques des mixeurs.

Aussi, le choix d’un très grand châssis permet de faire évoluer sa configuration en fonction des demandes à venir et des évolutions du métier.

La surface de contrôle Avid S6 de l’Audi 11 comporte 56 faders et est configurable en double poste.

La lumière, un élément de confort

La lumière est pilotable et des presets peuvent être rappelés grâce à un système de contrôle intuitif composé de faders et utilisant le protocole DMX.

Les spots éclairant la surface de contrôle sont alimentés par fibre optique donc le courant ne passe pas dans le plafond, il n’y a ainsi aucune possibilité d’interférence avec les câbles de haut-parleurs.

  Équipements techniques :

  •  Projecteur Christie 2K DCI calibré (également utilisé en étalonnage).
  • Isolation acoustique : boite dans la boite en béton (de 300t) reposant sur une dalle flottante.
  • Traitement acoustique innovant induisant un faible encombrement et un contrôle précis des basses fréquences.
  • Zone d’écoute optimum large et très homogène (largeur de la console et jusqu’au canapé).
  • Système immersif Dolby Atmos de 40 haut-parleurs DK Audio identique aux salles premiums (ICE) du groupe CGR.
  • DK Audio équipe en HP 810 écrans en France dont 60% des salles Dolby Atmos. Il équipe également les salles du festival de Cannes (dont la salle Lumière), du festival de Deauville, les salles CGR, des UGC Ciné Cité (les Halles, le Normandie, etc), …
  • Enceinte Façade (L,C,R) en trois voies permettant d’optimiser leurs réponses acoustiques.
  • Surface de contrôle Avid S6 de 56 faders configurable en double poste indépendants (Mixeur + co -mixeur). Configuration modulable et très personnalisable.
  • 3 x Avid Pro Tools HDX3, 768 : 768 pistes audio et 192 entrées/sorties par Pro Tools. Mac Pro les plus puissants existant actuellement.
  • Contrôle du système d’écoute innovant permettant une bascule rapide entre différents systèmes de diffusion (Atmos, 7.1, 5.1).

Premiers retours très bons, 6 films mixés depuis l’ouverture en mars dont :

-Le portrait de la jeune fille en feu de Celine Sciamma mixé par Daniel Sobrino

-Deux Mois de Cédric Klapisch mixé par Cyril Holtz.

-Adults de Kosta Gavras mixé par Daniel Sobrino.

-La Belle Equipe de Mohamed Amidi mixé par Daniel Sobrino.

Nous vous invitons également à visionner l’article de Avid : « L’harmonie parfaite : Avid S6 et Avid NEXIS en route vers l’avenir avec POLY SON » en cliquant juste ici  !