CAP2024 : Quels sont les incontournables pour l’intégration audiovisuelle d’un lieu sportif ?

Responsable d’affaires chez VIDELIO – IEC depuis 2012, Jérôme LE JEUNE a participé à la conception et au suivi de la réalisation de nombreux projets structurants dans le monde du sport. Parmi ces projets : Roland Garros, le Centre National d’Entraînement du Tennis, Paris La Défense Arena ou encore la Maison du Handball.

Le marché du sport a la particularité d’exploiter plusieurs types d’infrastructures accueillant toutes de l’audiovisuel :

  • Les centres d’entraînements
  • Les stades
  • Les musées

« Il faut donner aux sportifs les moyens de se dépasser et de performer »

Lorsque l’on parle de sport, on pense tout de suite à la compétition, mais en réalité le sport commence par beaucoup d’entraînements. Dès cette étape du processus sportif, l’audiovisuel occupe une place importante. Il est nécessaire de donner aux sportifs les moyens de se dépasser. Cela passe par de la captation vidéo sur les lieux d’entraînements, la mise en place d’outils d’analyse de la performance ou l’équipement des lieux de débriefing.

De plus, il faut que ces sportifs se reposent et récupèrent, c’est pourquoi il est nécessaire d’équiper leurs lieux de rassemblement. Ainsi, leurs chambres, lieux de fitness, de récupération et de restauration sont équipés de solutions d’IPTV/VOD.

« L’étape suivante pour nos sportifs c’est la compétition ! »

On construit de grandes enceintes pour voir concourir les sportifs, et les exploitants de ces lieux veulent offrir une expérience inoubliable pour les spectateurs.

De gros moyens sont mis en place dans ces espaces pour le divertissement, et là encore l’audiovisuel est très présent grâce à des écrans LED géants, la sonorisation, un éclairage scénique, la mise en place de mapping ou l’installation de réseaux numériques audio et vidéo, des réseaux d’intercomie…

Bien que de plus en plus grandes, ces enceintes ne peuvent accueillir tous les spectateurs qui souhaiteraient être présents. C’est pourquoi, sont mis en place des moyens techniques pour offrir ce divertissement au plus grand nombre. Parmi ces solutions, on compte la captation broadcast, les réseaux d’acheminement des signaux audio et vidéo aux broadcasters, les cars régie, des plateaux TV, la transmission broadcast par satellite, le streaming et bien d’autres.

Dernier lieu et non pas des moindres, les musées.  Ces espaces voient de plus en plus le jour dans les clubs pour mettre en avant les titres et les médailles glanées. On ne se contente plus d’y exposer les trophées, ces lieux doivent être exceptionnels et capables de prolonger l’expérience vécue, c’est pourquoi l’audiovisuel s’intègre également de plus en plus dans ces lieux.

Grâce aux murs d’images, à la sonorisation, et aux interactions proposées, le visiteur peut se mettre dans la peau d’un champion ou être immergé dans l’univers d’un sport.

Quelles sont les spécificités des projets sportifs ?

Ce sont des projets pluri-techniques qui font appel à de nombreuses compétences, il faut savoir être polyvalent car il est nécessaire de gérer de la vidéo, du son, des réseaux, de la mécanique.

La seconde spécificité de ce genre de projet est la dimension architecturale des lieux. Ce sont généralement des bâtiments avec des kilomètres de couloirs, des hauteurs sous plafond gigantesques, des gradins, des coursives. C’est un vrai parcours du combattant pour les techniciens qui se retrouvent à accrocher des écrans LED ou des clusters de haut-parleurs à 40m du sol. Les ingénieurs systèmes qui parcourent des kilomètres pour mettre en service ces installations.

Quelles sont les grandes étapes de la préparation d’un projet sportif ?

  On commence par recueillir l’expression du besoin du client que l’on transforme en un cahier des charges techniques.

  Une fois celui-ci validé avec le client et les éléments graphiques en notre possession, l’étape de la conception et du choix des partenaires techniques démarre.

  Ensuite une offre technico-commerciale est établie.

  Si elle est retenue, après avoir réalisé une partie administrative, une équipe composée d’un chef de projet, d’un chef de chantier, d’experts solutions et de techniciens est mobilisée.

  Cette équipe, commence par affiner le projet : quels seront les documents nécessaires ? Les interlocuteurs ? prérequis ? limites de responsabilités ? planning, stratégie de déploiement ?

  Après validation des études finales par le client et des livrables qui en découlent, les ressources sont réservées et les approvisionnements lancés.

  Ensuite vient la phase de maquettage en atelier, dernière étape avant la mise en production.

MAISON DU HANDBALL

« C’est un projet plutôt exceptionnel puisque c’est le seul à ma connaissance qui regroupe tous les aspects évoqués au début de notre interview et bien plus encore »

On retrouve :

  • Des moyens d’entrainement à la pointe de la technologie
  • Des espaces de vie et de détente
  • Des espaces de formation/debriefing/réunion
  • Un auditorium, un des rares en France équipé d’un écran LED (30m2)
  • Un terrain d’exhibition
  • Un musée
  • Les bureaux de la Fédération Française de Handball
  • Les bureaux de la Ligue ID
Brochure Maison du Hand
Cliquez sur l’image pour
télécharger la plaquette

Ce lieu principalement destiné à nos handballeurs et handballeuses, a la capacité en leur absence de se transformer pour accueillir des événements aussi nombreux que variés. Ce sont des lieux privatisables à forte valeur ajoutée audiovisuelle.

C’est un projet qui aura duré dans le temps puisqu’il s’est écoulé pas loin de 2 ans entre l’appel d’offre et la livraison, et qui continue de durer puisque VIDELIO en a l’exploitation technique pour les prochaines années.

« J’y ai laissé beaucoup d’énergie mais ça reste à l’heure où l’on se parle le projet le plus complet et le plus excitant auquel j’ai pu participer. »