Actualités

Le Centre Spatial de Guyane vu de l'intérieur

Publié le 10/07/2017

Interview de Sébastien Nitraud, Responsable technique permanent de l'activité Optique Vidéo du Centre Spatial de Guyane (CSG)   ©2017 ESA-CNES-ARIANESPACE/photoOptique Vidéo CSG - JMGUILLON

 

 

 

"Sébastien, peux-tu te présenter ?"

 Je suis le Responsable Technique Permanent de l’activité Optique Vidéo du Centre Spatial Guyanais (CSG), confiée via un contrat de délégation à VIDELIO - IEC.  

Je suis basé à Kourou et plus précisément au Centre Technique du CSG situé à une quinzaine de kilomètres des Zones de lancement Ariane et Vega et une vingtaine de kilomètres de la zone de lancement Soyouz.


©2017 ESA-CNES-ARIANESPACE/photoOptique Vidéo CSG - LMIRA

"En quoi consiste la mission de l’activité Optique Vidéo du CSG ?"

 Le Centre Spatial accueille chaque jour environ 1700 de personnes, il est divisé en 2 gros sites ; les zones de lancement et le centre technique  ou est basé le bâtiment Optique Vidéo

La principale mission de l’activité optique est de filmer et de photographier toutes les étapes impactant les lanceurs ou les satellites depuis leurs arrivées en Guyane jusqu’à leurs perte de visibilité optique quelques minutes après le lancement.

"On connait VIDELIO pour son expertise en intégration technologique, broadcast, sur terre et sur mer, que font les équipes VIDELIO en Guyane? "

 VIDELIO compte une équipe de 32 personnes, toutes travaillent au sein de l’activité Optique Vidéo qui est scindée en 2 services, l’un appelé Gestion Médiatique (GM) et l’autre Gestion des Systèmes (GS) :

Le service GM est composé de photographes et vidéastes chargés de faire des films  des évènements médiatiques, mais surtout les inspections règlementaires des lanceurs et satellites. Il y a aussi des infographistes et monteurs vidéo qui traitent les éléments reçus pour diffusion.
Le service GS est chargé de la maintenance et de l’exploitation des moyens audiovisuels du Centre Spatial : système vidéo sauvegarde vol, système vidéo de suivi des opérations pour les clients satellites, salles de réunions (Visio conférences, écrans, VP, …) et système de diffusion de la vidéo transmission lors des lancements.


©2017 ESA-CNES-ARIANESPACE/photoOptique Vidéo CSG

"Peux-tu nous raconter comment se passe un lancement et l’atmosphère qui règne sur le site ? "

 Lors des lancements, tous les agents sont mobilisés: sur le terrain ou dans des centres de contrôles.  Il y a deux jours de chronologies importants :

  • le J-1 ou l’on installe et règle tous les moyens optiques vidéo qui vont enregistrer le décollage ainsi que le transfert de la fusée sur son pas de tir
  • Le J0 où la chronologie commence environ 12H00 avant le décollage avec des collaborateurs qui suivent en permanence les opérations en cours et jusqu’à 8h00 après les lancements afin de récupérer, décharger et traiter les données techniques et médiatiques pour les livrer aux clients le plus rapidement possible

Nous diffusons également  des images de synthèse (préalablement modélisées par l’équipe GM) juste après le lancement quand le lanceur n’est plus visible par la caméra de poursuite. Ce sont des caméras montées sur tourelles avec de gros téléobjectifs pour suivre la fusée jusqu’à la séparation des boosters. Elles sont manœuvrées manuellement par nos techniciens.
Une autre équipe est chargée de l’animation sonore de la salle VIP, salle dans laquelle l’on reçoit entre autre, les présidents, les ministres et directeurs de l’ESA, d’Arianespace et du CNES.
Nous faisons également une prestation de suivi des lanceurs qui est retransmise en direct dans le monde entier. 
Pour ce faire il y a plusieurs systèmes de poursuite situés un peu partout de façon stratégique, comme par exemple le cinételescope situé sur une ile au large de Kourou. 


©2017 ESA-CNES-ARIANESPACE/photoOptique Vidéo CSG - PBAUDON

"Quel est le plus gros défi auquel les équipes VIDELIO doivent faire face ? "

 Le plus gros défi ici est l’enchaînement inexorable des lancements, les campagnes de lancement se succèdent, se ressemblent mais ont chacune leurs particulrités.

Le CSG est une base opérationnelle où plus de 1000 personnes travaillent chaque jour, il n’y a jamais de temps mort… Pour donner une idée, en 2016, 11 lancements ont été effectués, en 2017,12 lancements sont prévus et le prochain aura lieu le 1er Août.

 

Nous suivre

Archives


Pour une navigation optimale, merci de tourner votre tablette en mode paysage


 

Newsletter